Le résultat de cuisson souhaité dépend également de la bonne répartition de la chaleur d’une casserole. Plus la chaleur est bien répartie dans la marmite, plus vous avez le contrôle de la cuisson. La répartition de la chaleur d’une marmite peut être facilement vérifiée grâce au fameux “test de la farine”. Pour ce faire, recouvrez le fond de la marmite d’une fine couche de farine et remettez-la sur la plaque de cuisson chaude. Si un pot a une mauvaise conduction de la chaleur, des anneaux bruns apparaissent dans la farine. Dans une marmite à répartition uniforme de la chaleur, la farine devient uniformément brune.

batterie de cuisineLe cuivre est un matériau qui possède d’excellentes propriétés de conduction thermique, mais qui est relativement cher à l’achat et difficile à entretenir. Une bonne alternative au cuivre est l’aluminium. L’aluminium est un bon conducteur de chaleur, bon marché et très léger. Les casseroles modernes ont donc généralement un noyau en aluminium. Avec un pot inférieur, l’aluminium n’est traité que dans le fond. Avec des pots de qualité, les murs sont également recouverts d’aluminium. Cela permet d’assurer une absorption, une distribution et un stockage optimaux de la chaleur de bas en haut. On obtient ainsi un résultat de cuisson optimal et la chaleur n’est pas perdue. Une cuisine économe en énergie garantie !

Une bonne base

Plus le fond est épais, meilleure est la batterie de cuisine ? J’ai bien peur que ce soit un mythe. Un fond plus épais stocke la chaleur pendant longtemps, mais parfois trop longtemps. Cela signifie : vous portez le contenu à ébullition, vous abaissez la source de chaleur et qu’est-ce qui change ? Rien. Le contenu est toujours en ébullition car le fond emmagasine la chaleur pendant longtemps et constitue un gros inconvénient lors de la cuisson des sauces, par exemple. Les casseroles et poêles de notre gamme ont des bases de la bonne épaisseur. Bien sûr, le bon pot doit aussi être utilisé pour le bon usage.

Le couvercle

Un couvercle qui ferme bien conserve la chaleur et l’humidité dans le pot. Les arômes sont préservés et une cuisson et une friture efficaces sur le plan énergétique sont garanties. Certaines personnes préfèrent un couvercle lourd et bien fermé. D’autres préfèrent un couvercle en verre, qui leur permet de garder un œil sur le processus de cuisson. Il existe également des couvercles de forme légèrement incurvée ou des empreintes qui procurent une véritable pluie d’arômes. L’humidité ascendante peut s’égoutter dans la casserole ou la poêle. De cette façon, l’humidité est répartie uniformément et ne se perd pas.